Home>Supers Parents>Une rentrée des classes tout en douceur
Supers Parents

Une rentrée des classes tout en douceur

Sandrine, tu es psychologue, ton cabinet {Color Your Life} se situe à Mont Sain Aignan. Peux-tu nous expliquer quelles sont tes différentes missions en tant que psychologue et qui viens te voir ?

Mes missions sont diverses. Je reçois au cabinet des enfants, des adolescents et des étudiants qui sont découragés, en difficultés ou en échec scolaire (voir en burn-out). L’objectif est de les accompagner pour retrouver le goût et le plaisir d’apprendre. Nous travaillons sur des thèmes comme la confiance en soi, apprivoiser les émotions et l’apprentissage d’outils ludiques pour faciliter la mémorisation des leçons comme le mind-mapping, le sketchnoting.

J’accompagne un public adulte sur des problématiques diverses à l’aide d’approches variées comme par exemple l’hypnose ou encore l’EMDR. Le choix des méthodes thérapeutiques utilisées se fait en fonction des demandes et des problématiques rencontrées, cela peut être par exemple l’hypnose ou encore l’EMDR. L’objectif est avant tout d’accompagner les personnes à trouver leur équilibre vers un mieux être au quotidien.

J’interviens également au sein des entreprises sur les thématiques des risques psychosociaux, du bien-être et de la qualité de vie en entreprise, le changement.

La rentrée des classes arrive à grand pas, pour les papas, les mamans et les bouts de chou qui vont vivre leur première rentrée, as-tu des conseils à leurs donner ?

L’entrée en PS est une étape importante, car pour les enfants, c’est le premier pas vers la vie en groupe et l’autonomie.

Pour les parents, la rentrée annonce le retour des contraintes voir la mise en place d’une nouvelle organisation au sein du foyer. Une situation qui peut parfois être source d’angoisse face aux imprévus. Et finalement, le plus souvent, ce sont surtout les parents qui sont stressés plutôt que les enfants.

C’est une période chargée émotionnellement pour les parents que les enfants ressentent.

Pour une rentrée en douceur avec votre tout petit, il est important, quelques jours avant la rentrée :

  • De mettre en place le rythme de l’école avec la mise en place les rituels du matin, du soir. L’élément indispensable à chouchouter est le sommeil. Le manque de sommeil peut entrainer diverses manifestations : une forte fatigabilité au cours de la journée, des problèmes de concentration, des difficultés de mémorisation et une irritabilité accrue… c’est pourquoi il est important de respecter l’heure du coucher et le nombre d’heure de sommeil en fonction nécessaire pour l’enfant.
  • Une astuce pour les rituels, il est possible de créer des affiches avec des images pour indiquer les étapes entre le lever et le départ pour l’école, pour le soir.
  • Préparer psychologiquement votre enfant, en lui parlant de l’école en terme positif et de manière ludique. Vous pouvez, par exemple, utiliser des livres. En effet, il existe aujourd’hui de nombreux ouvrages qui racontent et expliquent la rentrée et le déroulement d’une journée typique à l’école. Vous pouvez également anticiper ce qui peut être difficile pour lui et lui expliquer les règles de fonctionnement en groupe avec des mots simples.
  • Valoriser votre enfant par le fait qu’il devient grand et qu’il va découvrir beaucoup de choses.

La veille du Jour J :

  • Prenez le temps de préparer avec votre enfant :
    • sa tenue pour le lendemain,
    • son cartable avec son doudou et sa suce (et un goûter s’il n’est pas fourni par l’école)
  • Pour le rassurer, Expliquez à votre enfant qui l’emmène le matin et qui vient le chercher le soir à l’école

Le jour J :

Lever votre enfant à l’heure, oubliez l’idée de lever votre enfant plus tard en vous disant que cela lui fait 10 minutes de sommeil en plus au risque de devoir vous dépêcher et finalement de stresser pour être à l’heure. L’heure du lever doit prendre en compte le temps que votre enfant à besoin pour prendre son petit déjeuner, pour s’habiller… jusqu’au moment du départ.

Une astuce qui peut aider le moment de la séparation à l’école, est de dessiner un cœur à l’intérieur du poignet de votre enfant.

Le soir de la rentrée :

Prenez le temps de partager un doux moment avec votre enfant, ne cherchez pas à le harceler de questions.

Pour les plus grands, je pense aux élèves de primaires et du collège, doit-on les accompagner de la même façon ? Comment ne pas passer pour des parents « envahissants » ?

En primaire, le cap difficile pour les parents est l’entrée en CP, qui marque le début des grands apprentissages et peut ainsi pour certains parents, réveiller l’angoisse de réussite ou éventuellement renvoyer à leur propre échec scolaire.

Pour les accompagner de manière sereine, il est important quelques jours avant la rentrée, de réadapter l’enfant au tempo de l’école : renouer avec les rituels et reprendre le rythme nécessaire de sommeil dont l’enfant a besoin. Vous pouvez également lui expliquer tout ce qu’il va gagner grâce à ces apprentissages (lecture, écriture …). Pour le rassurer, vous pouvez faire le chemin pour aller à l’école et la veille du jour J, il est souvent possible de consulter la liste des élèves avec le nom de l’enseignant. Comme pour les petits, il est important de préparer avec l’enfant (ou vérifier : ) le cartable et les vêtements pour le lendemain.

Le jour J, il est important que votre enfant ait suffisamment de temps pour se préparer et le soir oublier votre rôle de Sherlock Homes J profiter du doux moment de se retrouver.

Pour le collège, c’est la 6ème qui est synonyme de changement. En effet, ils deviennent les petits de la cour de récré. Le fonctionnement du quotidien au collège est différent de l’école élémentaire, sans oublier les bouleversements psychologiques et physiologiques.

Quelques jours avant la rentrée, il est nécessaire que votre ado reprenne le rythme du collège. Préparer et vérifier que votre ado a toutes ses fournitures scolaires.

Oubliez les conseils de dernière minute et laissez de côté la pression liée à la réussite scolaire et faites confiance à votre ado, C’est à lui de trouver ses marques. La meilleure façon de l’accompagner pour cette étape est d’être présent et de l’épauler dans son organisation.

Pour le jour J, en général selon les possibilités et les souhaits de votre ado, les parents accompagnent leur ado pour leur rentrée en 6ème et pour les classes suivantes (5ème, 4ème et 3ème), demandez simplement à votre ado ce qu’il souhaite et respectez son choix J.

Et pour nous les parents qui sommes de grands enfants ! peux-tu nous donner quelques astuces pour vivre ces changements sereinement.

Pour vivre toutes les rentrées de manière la plus sereine possible (qui dépend de l’environnement familial et des contextes de vie) est de se poser la question : « Comment ai-je envie de vivre le rentrée ? ». En effet, nous sommes conditionnés par la perception que les médias nous donnent de ce que doit être une rentrée, mais finalement avez-vous pris le temps de savoir ce que vous vous avez envie de ressentir pour cette journée ?

C’est à la fois la perception et le sens que vous souhaitez donner à cette journée qui vous donnera le ton et les couleurs.

L’’astuce réside dans deux éléments :

  • la préparation de la rentrée : plus vous anticiper et plus elle correspondra à ce que vous souhaitez vivre avec vos enfant 🙂
  • associez des bons souvenirs à la rentrée et les rentrées suivantes auront un autre goût et une sensation différente

Bonne rentrée à toutes et tous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *